A la une

Inscrivez-vous à la newsletter

*champs obligatoires
Prénom

Girl Gone Wild (UNCENSORED)

On es sur Twitter !

Ce qu’on aime sur Twitter !

Polls

Madonna et Avicii, bonne ou mauvaise idée ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Posts Tagged ‘billboard’

0

Billboard : Le Top 10 Des Meilleurs Clips de Madonna !

Thursday, August 16, 2012
posted by Madonna Electronica

Billboard 1 1024x272 Billboard : Le Top 10 Des Meilleurs Clips de Madonna !

* Le Célèbre site “Billboard” vient de révéler le palmarès des 10 clips préférés de MADONNA ! Chaque décennie est représentée ; avec 6 clips, les années 90 triomphent (Bed Time Story, Bad Girl, Frozen…), 2 clips pour les années 80 (Like A Prayer…), 1 pour les années 2000 (Hung Up), et 1 pour les années 10 (Girl Gone Wild)…

*

10. ‘Ray Of Light’

1998

Rounding out the top 10 with 3.1 percent of the vote, Madonna’s “Ray of Light” begins with the sun rising over Manhattan, as people across the world hurry through their daily lives, timelapsed to match the upbeat track. Meanwhile, Madonna dances in front of a cloudy green-screen, parties at a discotheque and passes out on the dancefloor in the 1998 Jonas Åkerlund-directed clip, which was first released on limited edition VHS.

*

9. ‘Bad Girl’

1992

Christopher Walken makes an appearance in Madge’s “Bad Girl” video, watching over the pop star as she smokes, drinks, commits adultery, and is eventually murdered, singing lyrics like, “I’m not happy when I act this way.” Directed by David Fincher, who also helmed Madonna’s “Express Yourself” and “Vogue Videos,” the six-minute clip slipped in at No. 9 with 3.2 percent of the vote.

*

8. ‘Justify My Love’

1990

Banned by MTV for being so explicit, this polysexual black and white clip features Madonna stumbling through a hallway, and making erotic encounters of many kinds.

*

7. ‘Hung Up’

2005

Cleaving to a retro-70s vibe (after all it does feature an ABBA-inspired passage), the video for this 2005 hit finds Madonna in full Dancing Queen mode, lugging a giant boom box to a paneled basement rec room dance studio to boogie in a leotard in heels, while in the future-present, a gaggle of urban athletes parkeur off the sides of buildings to her beats. What’s not to love?

*

6. ‘Girl Gone Wild’

2012

Holding it’s own in your hearts among almost 30 years of her videos, Madonna’s most recent single earns a place of honor in your top ten, pulling in nearly five percent of the vote, which is especially impressive when you consider there were over 50 choices.

*

5. ‘Bedtime Story’

1995

Madge’s mid-90s foray into throbbing, electronic-touched pop came accompanied by director Mark Romanek’s slick futuristic vision of a spacey dreamworld populated by a dove-birthing Madonna and whirling dervishes, visuals that earned it almost 5% of your votes.

*

4. ‘Express Yourself’

1989

Invoking the industrial, expressionist tropes of Fritz Lang’s Metropolis, Madonna (literally) dances atop the machinery of sexual politics in director David Fincher’s stylish 1989 call to arms to the women of the world, shouting, “Come on girls! Do you believe in love?!”

*

3. ‘Frozen’

1998

The video for this Hot 100 No. 2 ballad conveys the song’s bleak heartbreak perfectly with a gimlet-eyed Madonna shrouded in black on an ominously barren field, waving her hennaed hands as she falls backwards, turning into a flock of crows, before multiplying.

*

2. ‘Like A Prayer’

1989

Chock-a-block with controversy-igniting religious imagery (crosses on fire, stigmata, Madonna making out with a saint), the unforgettable video for the gospel-inflected pop hit (complete with choir) ranked high among your votes earning the second slot on this list.

*

1. ‘Vogue’

1990

It has style, it has grace, and yes, in it, Madonna “gives good face.” Another fruit of Madge’s perfect pairing with director David Fincher, this 1990 homage to the sirens of the silver screen, complete with gauzy black-and-white cinematography and an irresistible matching dance, took the No. 1 spot in your votes in a landslide.

Med-Jay Paris

Maintenant,  Back To 2012 !

2

Critique Du Billboard et Crédits de MDNA !

Friday, March 9, 2012
posted by Madonna Electronica

[myMDNA.com] Girl Gone Wild (Lucky Date Remix)

Découvrez la Critique “brillante” Du “Billboard“, traduite par nos soins :

MDNA – Piste par piste :

madonna girl gone wild video 1 Critique Du Billboard et Crédits de MDNA !

“Une collection de morceaux pop complètement géniaux, dont certains sont vraiment brillants.”

Madonna est toujours la très grande Reine de la Pop.

Près de 30 ans après son premier carton dans les charts fin 1982 avec son premier singleEverybody, Madonna continue de montrer au monde de la pop la façon de faire.

MDNA – son 12ème album studio – est une collection de morceaux pop complètement géniaux, dont certains sont vraiment brillants. Non seulement Madonna nous emmène en boîte avec MDNA,” elle nous épuise, nous assèche, et se confie à nous. Cinq minutes après une séance d’aérobic sur le “dance floor”, nous sommes dans sa cabine privée, où elle déverse ses tripes à propos de ses relations et de la façon dont les choses n’ont tout simplement pas marché de la façon dont elle les avaient prévues. Puis, cinq autres minutes plus tard, on est de retour dans la tempête de la danse avec une chanson comme “Gang Bang”. Oui, “Gang Bang”.

La piste est l’une des nombreuses surprises de l’album. C’est une mélodie sombre, lancinante, qui est entortillée et surprenante et tout à fait pop-tastique. (Oui, c’est un mot.)

A noter également, la pépite pop estivale “Turn Up The Radio”", la soirée digitale asphyxiante de “I’m Addicted” et l’énergique “Love Spent”, au jeu de mot habile.

1- Girl Gone Wild

Le deuxième single de MDNA est également le numéro d’ouverture de l’album prêt pour le “dance floor”. D’une certaine manière, il est très calibré pour les clubs avec Madonna – une ”gentille fille devenue sauvage” – qui chante son ”désir brûlant” de se faire plaisir. La production est très Benny Benassi – beaucoup de beats électroniques. C’est comparable à son propre remix du single de “Madonna Celebration”. La piste reste bien en tête, cela est dû en grande partie à son refrain entêtant “hey-yay-yay”. Une différence à noter en écoutant ce morceau sur une installation stéréo avec des haut-parleurs de qualité correcte: vous vous sentez un peu plus emporté par le “whoosh”, dirons-nous, de la chanson.

2- Gang Bang

Commencez à flipper, le noyau dur des fans de Madonna, “Gang Bang” est la chanson que vous attendiez. Il fait sombre, vous êtes en boîte, c’est énergique, c’est énorme et tous ensemble vous vomissez. (Signification: C’est fantastique vous tous.) En consultant nos notes, des griffonnages incluent les mots ”OMG”, ”dubstep breakdown” et “GOD THE BEAT”. Donc oui, il est carrément flippant.

Huit auteurs, dont le chanteur Britannique de pop Mika (?!), ont collaboré sur la chanson. Le 8 Mars, il a tweeté que c’est “bizarre comme de la baise, underground et lyriquement cool, c’est incroyable et étrange. J’adore ça, ça rend si bien quand elle chante des mots si hard.” Madonna chante/parle de la production sur la façon dont elle garde ses “ennemis proches” et comment elle “a tiré dans la tête de son amant.” Vraiment, Gang Bang va être l’un des titres de l’album dont on parlera le plus, et complètement inattendu après avoir entendu les deux premiers singles de MDNA (le fédérateur “Give Me All Your Luvin” et le calibré pour les clubs “Girl Gone Wild”).

Les paroles de “Gang Bang” ”Drive bitch!” – si éloquemment utilisées dans la chanson – deviendront le slogan des prochains mois. (A noter, que comme “Gang Bang” est explicite – et peut-être non modifiable – il sera omis de la version «propre» de MDNA. Une honte.)

3- I’m Addicted

Hé, vous voulez danser? Nous allons rencontrer Madonna en boîte, où elle a eu ce fantastique, tourbillonnant et numérique morceau qu’elle veut nous jouer. “Quelque chose se passe en moi quand j’entends ta voix et je n’ai pas le choix” Madonna chante sur cette hypnotique chanson, très Daft Punk. Et quand Madonna dit d’un ton cool et instructif ”J’ai besoin de danser”, vous savez que vous aurez besoin de danser aussi. (Et maintenant, nous savons d’où vient le titre de l’album, puisque Madonna scande “MDNA” dans I’m Addicted.)

4- Turn Up The Radio

Un cousin de “Girl Gone Wild” , ce morceau est un ”tube de l’été”, qui est tellement sans efforts qu’il en est simple. C’est s’amuser sans réfléchir quand Madonna chante sur la façon dont la ”température monte” et son envie de “s’échapper” et à quel point elle en a “marre de jouer à ce petit jeu.”(N’avons-nous pas déjà entendu cela auparavant? Ca suffit Madonna!) – Fondamentalement, le point de la chanson ici est le suivant: “Allumez la radio jusqu’à ce que les haut-parleurs explosent.” Bien que les paroles ne soient pas nécessairement provocantes ou nouvelles, ça reste une jolie mélodie énergique qui sonne super bien “à la radio”.

5- Give Me All Your Luvin’ (featuring Nicki Minaj & M.I.A)

Vous avez déjà entendu “Give Me All Your Luvin”, premier single de l’album, qui a culminé au n °10 du Billboard Hot 100. Le retour en arrière de la chanson en pom-pom girl semble presque être une pub la mi-temps du Super Bowl de Madonna, par opposition à un bon single promotionnel de MDNA. Ses paroles et le son ne sont pas représentatifs de MDNA dans son ensemble et induisent l’auditeur en erreur en lui faisant croire que l’album va être plein de chansons “jingle” avec des paroles faciles.

6 -Some Girls

La deuxième co-production de William Orbit sur l’album, “Some Girls”, rappelera probablement aux auditeurs son travail sur l’album “Ray Of Light”. La mélodie a sa marque de fabrique tourbillonante, cosmique, comme s’épanouissant en zig-zag sortant des haut-parleurs. Sur la piste, Madonna se référence lyriquement elle-même avec la ligne “put your loving to the test”(“Express Yourself!”), Tandis que d’autres chantent ”I never wanna be like some girls”.

7- Superstar

A noter, cette piste comporte des choeurs de l’aînée des enfants de Madonna, Lourdes(créditée en tant que Lola Leon), et cite des grands noms de Marlon Brando et Michael Jordan à Jules César et Abraham Lincoln. Les phrases essentielles sont : “Ooh la la, you’re my superstar” et “I’m your biggest fan, it’s true”. Armé d’un autre pont dubstep qui déchire, Madonna s’amuse également a chanter sur la façon dont la “Superstar”, objet de sa dévotion, est “comme John Travolta, getting into the groove”.(Vous avez pigé? Elle se référence elle-même à nouveau – mais d’une manière intelligente et espiègle.)

8- I Don’t Give A (featuring Nicki Minaj)

Une chanson très rat-a-tat-tat, où Madonna fait une liste, qui rappelle vaguement l’un de ses raps sur le single American Life. Elle chante sur la façon dont elle ”a essayé d’être ta femme” (Hé, Guy!) Et “à la fin ce fut un échec”. Dans ce titre, Nicki Minaj fait sa deuxième apparition sur l’album, où elle termine son rap avec un fameux ”Il n’y a qu’une seule reine et c’est Madonna. Bitch!” La chanson se termine avec un instrumental un peu long, épique et varié, mais sorti de nulle part.

madonna girl gone wild cover 6 Critique Du Billboard et Crédits de MDNA !

9- I’m A Sinner

Réminiscence du ”Ultra Violet Remix” de William Orbit du single “Ray Of Light”, la piste haletante est donc très très Orbit. Ca ressemble à “Beautiful Stranger” (une autre co-production d’Orbit) et “Ray Of Light”. À mi-chemin, Madonna devient source d’inspiration et récite “Je vous salue Marie pleine de grâce / mettons-nous à genoux et prions” suivi de ”Jésus-Christ accroché sur la croix, mort pour nos péchés, c’est une telle perte” et ainsi de suite. (Oui, il y a plus, mais nous ne pouvions pas écrire aussi vite.)

10- Love Spent

“Tu as joué avec mon cœur, jusqu’à ce que la mort nous sépare” chante Madonna sur cette piste solide et dynamique. Il y a des whooshes (oui, c’est un terme technique) qui font référence à des chansons des années 1980 comme “Bette Davis Eyes”, de Kim Carnes. C’est une chanson envoûtante qui comprend un merveilleux petit beat qui gratte (peut-être un banjo?). Les paroles fonctionnent avec un jeu de mot habile comparant l’amour à l’argent: ”Je veux que tu tiennes à moi comme tu tiens à ton argent / Tiens-moi dans tes bras jusqu’à ce qu’il ne reste rien”. Madonna a co-écrit ce titre avec une équipe d’auteurs professionnels, et l’aide est évidente et bienvenue. (On vous aime Madonna, mais on aime aussi quand vous collaborez et que vous produisez une pop incroyable et magnifique comme “Love Spent”.)

11- Masterpiece

Ce fut le premier extrait que le public put goûter de MDNA, puisqu’il fut dévoilé en fin d’année dernière, comme la chanson de clôture des crédits du film réalisé par Madonna W.E. (Bien qu’à l’époque, il n’était pas clair que la piste figurerait en fin de compte sur MDNA.) Auréolée d’un Golden Globe, la piste est très belle – se répandant avec un léger beat, une guitare acoustique et de délicates cordes. Les mots de Madonna sont très touchants, en comparant quelqu’un à ”une œuvre d’art rare et inestimable”.

12 – Falling Free

Une magnifique ballade qui réunit Madonna et son beau frère Joe Henri, ce dernier a co-écrit une chanson de 4 albums différents de Madonna. Il notamment co-écrit « Don’t Tell Me (2000, Music) », « Jump (2006 –Confessions on a Dance-Floor) », « Devil… » (Hard Candy 2008). Pour un album plus intimiste, cette chanson est parfaite :  « I let loose the need to know / we’re both free — both free to go . . .”

13 – Beautiful Killer

Une chanson concept, à coup sûr. Madonna chante : ” j’ai un flingue dans ma bouche” et ” peut-être que c’est ce dont vous avez toujours rêvé”  et ” peut-être je vous laisserai me descendre.” Il y a un élément persistant ici qui rappelle ”Papa Don’t Preach.”

14 – “I F****Up”

Là c’est Madonna qui vient nous dire à quel point une relation « particulière » peut devenir « malsaine » (on devine là un rapport direct avec son mariage avec Guy Ritchie). Elle chante: «j’ai vraiment honte de te voir tant souffrir », «pourrais-je le faire revenir” et comment elle ”a détruit le rêve parfait.” Il  y a  tout un tas de ”Peut-être” dans cette chanson, Elle est sans aucun regret et sans aucune excuses.

15- “B-Day Song”

Une chansonnette sur une groupie qui est un « retour de jet »  au “True Blue” de Madonna, une ère des chansons des temps heureux, et des bonnes gaffes. Ce titre est léger, moelleux et sans effort - aussi très dépouillé. Pensez « Go-Go » chante Madonna avec des paroles comme ”Light My bougies”, “faites un vœu” et ” donnez-moi un« fessée! ”(. Oui, vraiment), d’autres paroles « stupides » :  ”Je veux le diamant, ne me donnez pas un faux!”

15 – Best Friend

“Best Friend” Peut-être trop personnelle  pour figurer sur la version «standard» de l’album, ”Best Friend” est un nouveau clin d’’oeil à son ex-mari, Ritchie. Absolument confessionnelle dans le ton, Madonna chante ”Je me sens comme si j’avais perdu mon meilleur ami”, mais elle est «sans regrets» et « a survécu à la plus grande épreuve.(de la vie) » La chanson se termine, monumentale, avec les paroles déchirantes: «Il n’a pas toujours été parfait, mais il n’était pas toujours mauvais.”

Billboard révèle aussi, en exclusivité, les crédits de la production de MDNA.

1. « Girl Gone Wild »
Ecrit par Madonna, Jenson Vaughan, Alessandro « Alle » Benassi, Marco « Benny » Benassi
Produit par Madonna, Marco « Benny » Benassi, Alessandro « Alle » Benassi

2. « Gang Bang »
Ecrit par Madonna, William Orbit, Priscilla Hamilton, Keith Harris, Jean-Baptiste, Mika, Don Juan Demarco « Demo » Casanova, Stephen Kozmeniuk
Produit par Madonna, William Orbit, Demolition Crew

3. « I’m Addicted »
Ecrit par Madonna, Alessandro « Alle » Benassi, Marco « Benny » Benassi
Produit par Madonna, Marco « Benny » Benassi, Alessandro « Alle » Benassi

4. « Turn Up the Radio »
Ecrit par Madonna, Martin Solveig, Michael Tordjman, Jade Williams
Produit par Madonna, Martin Solveig

5. « Give Me All Your Luvin » (featuring Nicki Minaj & M.I.A.)
Ecrit par Madonna, Martin Solveig, Nicki Minaj, Maya Arulpragasam, Michael Tordjman
Produit par Madonna, Martin Solveig

6. « Some Girls »
Ecrit par Madonna, William Orbit, Klas Ahulund
Produit par Madonna, William Orbit

7. « Superstar »
Ecrit par Madonna, Hardy « Indigo » Muanza
Produit par Madonna, Hardy « Indiigo » Muanza, Michael Malih

8. « I Don’t Give a… » (featuring Nicki Minaj)
Ecrit par Madonna, Martin Solveig, Nicki Minaj, Julien Jabre
Produit par Madonna, Martin Solveig

9. « I’m a Sinner »
Ecrit par Madonna, William Orbit, Jean-Baptiste
Produit par Madonna, William Orbit

10. « Love Spent »
Ecrit par Madonna, William Orbit, Jean-Baptiste, Priscilla Hamilton, Alain Whyte, Ryan Buendia, Michael McHenry
Produit par Madonna, William Orbit

11. « Masterpiece »
Ecrit par Madonna, Julie Frost, Jimmy Harry
Produit par Madonna, William Orbit

12. « Falling Free »
Ecrit par Madonna, Laurie Mayer, William Orbit, Joe Henry
Produit par Madonna, William Orbit

13. « Beautiful Killer »
Ecrit par Madonna, Martin Solveig, Michael Tordjman
Produit par Madonna, Martin Solveig

14. « I F****d Up »
Ecrit par Madonna, Martin Solveig, Julien Jabre
Produit par Madonna, Martin Solveig

15. « B-Day Song »
Ecrit par Madonna, Maya Arulpragasam, Martin Solveig
Produit par Madonna, Martin Solveig

16. « Best Friend »
Ecrit par Madonna, Alessandro « Alle » Benassi, Marco « Benny » Benassi
Produit par Madonna, Demolotion Crew
Co-produit par Marco « Benny » Benassi, Alessandro « Alle » Benassi

Traduit par : Med-Jay Paris

0

Record : “Give Me All Your Luvin”, 38ème “U.S Top 10″ !

Thursday, February 16, 2012
posted by Madonna Electronica

C’est officiel, Madonna vient d’entrer dans le Fameux “ Top 10 ” des meilleurs ventes de singles aux Etats-Unis ! Il s’agit tout simplement d’un record historique !

09 10 20 madonna queen celebration book Record : Give Me All Your Luvin, 38ème U.S Top 10 !madonna give me all your luvin cover 22 Record : Give Me All Your Luvin, 38ème U.S Top 10 !

Avec 165.000 ex vendus, Le nouveau single se classe la 10ème place du “Hot 100 Us” battant ainsi le record détenu par le single “4 minutes” et devenant ainsi le 38 titres de Madonna à réussir à se classer dans les 10 meilleures ventes US !

La Reine de la Pop est la seule artiste au monde à avoir réussi un tel exploit, elle devance le King Presley et les Beatles qui avaient classés respectivement 36 et 34 dans le Top 10 du Billboard.

Félicitations “M” !

Med-Jay Paris

0

Les Meilleurs Clips-Vidéos Selon Billboard…

Tuesday, August 2, 2011
posted by Madonna Electronica

Le résultat du Grand sondage proposé par le magazine Américain “Billboard”, qui visait à élire le meilleur clip de chaque décennie, vient d’être révélé…

*

zzzz m outtake steven meisel vanity fair Les Meilleurs Clips Vidéos Selon Billboard...

Les Meilleurs Clips de la Décennie des 80‘s :

1. “Thriller” Michael Jackson (1983)
2. “Like A Prayer” Madonna (1989)
L’imagerie religieuse du hit de 1989 a rapidement plongé Madonna dans les eaux troubles avec Pepsi, avec qui elle faisait des publicités à l’époque. Mais passons sur le fait que le Vatican a condamné les scènes de croix et sur une Madone ultra chaleureuse avec un prêtre dans une église…Ces scènes-là sont restées mémorables depuis plus de 20 ans.


3. “Girls Just Wanna Have Fun” Cyndi Lauper (1983)
4. “Take On Me” a-ha (1985)
5. “When Doves Cry” Prince (1984)
6. “Sledgehammer” Peter Gabriel (1986)
7. “Hungry Like The Wolf” Duran Duran (1983)
8. “Walk This Way” RUN-D.M.C. and Aerosmith (1986)
9. “Every Breath You Take” The Police (1983)
10. “Rhythm Nation” Janet Jackson (1989)

Les Meilleurs Clips de la Décennie des 90‘s :

1. “Baby One More Time” Britney Spears (1998)
2. “Scream” Michael Jackson and Janet Jackson (1995)
3. “Vogue” Madonna (1990)
Madonna, comme Janet et Michael Jackson, connaît qu’une seule façon de faire d’une vidéo un must : coupler une grande chanson (à vérifier) ​​avec une chorégraphie irrésistible (à vérifier)​​. Ajouter un regard noir et blanc tout droit sorti du Hollywood ”Glamour” des années 1940  et vous avez “Vogue”, qui continue de rappeler à tous à quel point Madonna ”sait prendre la pose”.


4. “Freak On A Leash” Korn (1999)
5. “Smells Like Teen Spirit” Nirvana (1991)
6. “My Name Is” Eminem (1999)
7. “The Rain (Supa Dupa Fly)” Missy Elliott (1997)
8. “Waterfalls” TLC (1995)
9. “November Rain” Guns N Roses (1992)
10. “Virtual Insanity” Jamiroquai (1997)

Envoyé par ; Med-Jay Paris.

0

Madonna citée au “Billboard”

Friday, April 15, 2011
posted by Madonna Electronica
Le magazine américain vient de dresser la liste des 10 meilleurs moments “Live” joué et vécu au cours du Festival Coachella

Madonna, connue et reconnue comme étant une vraie “bête de scène”, se voit lister par le célèbre magazine pour sa prestation mémorable qui s’est déroulée durant le Printemps 2006.

coachella31 Madonna citée au Billboard

Cette année-là, en pleine période et mode “Confessions”, Madonna a réussi le pari de séduire les Fanas du festival californien connus pour leur esprit Rock et revanchard…C’est ainsi que Madonna, devant une foule pas nécessairement conquise, a sorti l’artillerie “Pop”  lourde avec “Hung Up“, “Get Together“, “Everybody” (entre autres) et a tenu en haleine, pendant plus d’une demi heure, l’assistance en Furie désormais sous le charme !

Découvrez les prestations du 02 Mai 2006 en vidéo :

Envoyé par : Med-Jay Paris…Source : Billboard.com